Imprimer

VAL DU VERBOTÉ

Président : Patrick HUGONNET

23 rue du Favery

90350 Evette-Salbert

Tél : 03 84 29 12 35

Mail : hugonnet.patrick(chez)wanadoo.fr

Retour à la carte de France

 

Présentation de l'Association Val du Verboté :

ValDeVerbote

En 1983 l'association des Croqueurs de Pommes ne comportait pas encore d'Association locale. Sous l'impulsion de son président Raymond Eglin qui succédait  à Jean Louis Choisel, le deuxième verger conservatoire était créé sur un terrain de la commune d'Evette-Salbert où demeurait Raymond.

Ce verger comporte 8 rangées de 16 arbres de plein vent et une haie fruitière de 10 pommiers

L'entretien de ce verger, assuré par l'association de Belfort puis par l'Association de Franche Comté Nord, a été repris par l'Association du Val de Verboté à sa création en février 2006.

Cette Association ayant son siège social aussi sur Evette-Salbert, a permis à la municipalité de prendre en charge la très importante corvée de la tonte.

Cette Association comporte une trentaine d'adhérents et organise chaque année des bourses aux greffons, des séances d'initiation à la taille et à la greffe. Elle intervient auprès des élèves du primaire par la confection de jus de pommes, fabrication de nichoirs à mésange et de démonstration de greffage.

Elle participe toujours aux travaux de l'Association de Franche Comté Nord dont elle est une émanation.

Dans ce verger parmi les variétés de Franche Comté on trouve deux variétés de pommes spécifiques à la commune qui sont la Tiuffat et la Gireuse.

André MALBLANC

 

Sauvegarder le patrimoine fruitier

 

Réunis en assemblée générale, les adhérents de l’association « Les croqueurs de pommes du Val du Verboté » ont dressé le bilan des activités inscrites dans une démarche éco –citoyenne. Les séances de formation et de taille, les initiations au greffage ouvertes à tous, l’exposition de greffons lors de la fête du Pochon d’Avri sans oublier la valorisation du verger conservatoire illustrent cette dynamique de partage de connaissances et de préservation du patrimoine fruitier local. Définitivement tournés vers l’avenir, les passionnés de l’association ont invité les écoliers du village à participer à différentes actions. Dans ce cadre, les séances « grandeur nature » de fabrication du jus de pommes ont rencontré un franc succès. Ce fut l’occasion de sensibiliser les jeunes générations à l’importance de préserver le patrimoine fruitier local immortalisé au cœur du verger conservatoire du village, encore appelé « musé vivant » par les écoliers.

Nouveau président

Très investi au niveau national et président fondateur de la section locale, André Malblanc a souhaité passer le flambeau. Patrick Hugonnet est élu président, André Malblanc secrétaire et George Gable trésorier.

Quant au programme 2016, il s’annonce riche d’animations pédagogiques, de partage de compétence et de sensibilisation auprès du public. Ces événements seront organisés au cœur du verger conservatoire.

L’association met à la vente des publications relatives aux différentes variétés d’arbre fruitier ainsi que l’almanach 2016. Une séance pédagogique auprès des écoliers sera programmée à la rentrée. Enfin, 2016 verra également se finaliser la clôture du verger pour protéger les jeunes arbres.

 

Greffer les arbres fruitiers

Apprendre à greffer les arbres fruitiers afin de sauvegarder des espèces locales et avoir le plaisir de déguster de bons fruits, tels sont les objectifs des initiations « greffage grandeur nature » organisées par l’association des Croqueurs de pommes du Val du Verboté. Ainsi, Patrick Hugonnet, André Malblanc et André Petey, experts en la matière, ont partagé dernièrement leur savoir-faire avec un groupe particulièrement attentif. Greffes en fente, en incrustation, en couronne ou en écusson, toutes ces techniques n’ont désormais plus de secrets pour les participants qui ont également appris les petits trucs et astuces pour choisir et conserver judicieusement les greffons ainsi que le rôle du porte-greffe ou même les outils à utiliser sans oublier le rôle de la lune. « Personnellement je greffe toujours en lune montante à ne pas confondre avec la lune croissante » précise Patrick Hugonnet, le président de la section locale. 
Le choix du porte-greffe, cette partie de l’arbre qui produit les racines et reçoit le greffon, était au cœur des discussions. « Le porte-greffe est déterminant pour la vigueur des arbres fruitiers. Pour un pommier par exemple, la même variété greffée sur un franc, c’est-à-dire un pommier sauvage, sera trois fois plus grande que greffée sur un M27 que l’on peut se procurer via l’association. Le porte-greffe est également important pour l’adaptabilité au sol et la résistance aux maladies », ont souligné les experts. Dans l'assistance, tel un hommage à nos ancêtres, un jeune homme passionné a expliqué qu'il souhaitait continuer les investigations réalisées par son grand-père. 

Verger conservatoire

Enfin, les participants ont visité le verger conservatoire du village, un des plus anciens de l'hexagone et qui compte à ce jour plus de 120 spécimens de variétés traditionnelles devenues rares. Banana, rambour des Flandres, ou encore Grebessot, cohabitent harmonieusement.

Galerie Photos

Démo de greffage
Démo de greffage
AG
AG
 
Gireuse emblématique du Val du Verboté
Gireuse emblématique du Val du Verboté
Verger sous la neige
Verger sous la neige

Retour à la carte de France

Affichages : 18210